samedi 18 décembre 2010

Violences en CI - Charles Blé Goudé est rentré dans la danse


Violences et arrestations de partisans de Ouattara, à Grand Bassam, en Côte d'Ivoire

Si la tension est quelque peu retombée à Abidjan, elle est à son comble ce samedi 18 décembre 2010 à Grand Bassam, sur le littoral ivoirien, à une quarantaine de kilomètres de la capitale économique. Les violences se poursuivent après l'agression de fidèles hier, vendredi, alors qu'ils priaient devant une mosquée de la ville ; on signale ce samedi des arrestations ciblées de militants du RHDP, des pro-Ouattara.

Source rfi.

-----------------

Des témoignages font également état de cas de viols de femmes comme en Guinée et des assassinats (c'est le moins qu'on puisse dire). Le camp d'ADO (sous l'impulsion de SORO) ne devait pas organiser cette manifestation, connaissant bien les gens d'en face : des bêtes sauvages traquées jusque dans leurs derniers retranchements. ADO a toutes les cartes maitresses en main. Il suffisait de persévérer dans cette logique jusqu'à ce que les sanctions et les pressions de toute part fassent leur effet. Malheureusement ce sont les enfants des autres qui paient le prix fort de nos acquis démocratiques pour être oubliés aussi vite que nos moralités sont inexistantes sous les termes fallacieux de réconciliation nationale. Une bonne raison est donnée à l'escadron de la mort pour entrer dans la danse macabre. Charles Blé Goudé est rentré officiellement dans la danse.

--------------------

Charles Blé Goudé, leader des jeunes partisans de Laurent Gbagbo, l`un des deux présidents proclamés de Côte d`Ivoire, a appelé samedi le peuple "à s`apprêter à livrer" le "combat" contre le camp de son rival Alassane Ouattara, dans une déclaration à l`AFP.

"Nous allons défendre la dignité et la souveraineté de notre pays jusqu`à
la dernière goutte de notre sueur", a déclaré M. Blé Goudé, leader des "jeunes
patriotes" et ministre de la Jeunesse de M. Gbagbo.

"Je demande à tous les Ivoiriens de s`apprêter à livrer ce combat, on va
libérer totalement notre pays", a-t-il dit. "La récréation est terminée !",
a-t-il ajouté.

Un rassemblement des "jeunes patriotes" est prévu samedi après-midi dans le
quartier pro-Gbagbo de Yopougon à Abidjan, afin de nous "mettre en ordre de
bataille à travers tout le pays", a-t-il annoncé.

"Gbagbo n`est pas le sous-préfet de (Nicolas) Sarkozy", le président français, et celui-ci "devra passer sur nos corps pour s`attaquer à Gbagbo", a ajouté Charles Blé Goudé.

Charles Blé Goudé, surnommé "général de la rue", avait été le fer de lance
de violentes manifestations anti-françaises en 2003 et 2004 à Abidjan.

Il est soumis depuis 2006 à des sanctions de l`ONU, gel de ses avoirs et
interdiction de voyager.

AFP


Kamano

 

______________________________________
Savoir, c'est porter la responsabilité d'agir, et agir c'est s'engager dans la voie de la reforme de la société. L'engagement est une responsabilité sociale de l'intellectuel




--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: