dimanche 26 décembre 2010

Une lettre adressée par un jeune patriote a un site ivoirien, dénonce le plan machiavélique que projette Blé Goudé !!!

·         Une lettre adressée par un jeune patriote a un site ivoirien, dénonce le plan machiavélique que projette Blé Goudé !!! Prévenez vos proches "patriotes" car ce sont eux les vrai cibles !!!

Face à ce qui se trame contre la jeunesse ivoirienne pour la sauvegarde du pouvoir de Laurent Gbagbo, je ne puis me taire davantage sur ce qui se trame dans la galaxie patriotique. Je voudrais porter à la connaissance du monde, ce que Blé Goudé prépare avec les protecteurs du régime. Je suis un jeune patriote très proche des cercles de décision, donc sachant tout ce qui se passe au sein de la galaxie. Mais la gravité de ce qui se prépare, interpelle ma conscience. Aussi, pour des raisons évidentes, sous ce nom d'emprunt, je voudrais éventrer ce complot contre la jeunesse ivoirienne, notamment contre nos frères de la galaxie patriotique. Ces frères qui sont abusés de discours de souveraineté et prêts à mourir pour la nation, comme le feraient les kamikazes d'Al Quaïda. A la différence qu'ici au lieu de quelques individus sacrifiés, c'est plutôt des sacrifices massifs involontaires auxquels les patriotes seront soumis, surtout sans savoir que l'on les mène au sacrifice suprême. Après la présentation du meeting de Blé Goudé au JT, le journaliste de la RTI qualifiait cela d'ultime sacrifice des patriotes pour le combat de libération, pour la gloire de Laurent Gbagbo. Mais, sait-il réellement combien de personnes devraient être sacrifiées comme des animaux ? Effectivement sans se salir les mains, Blé Goudé laissera la responsabilité des mains sanglantes aux forces impartiales. Voici donc l'arme fatale de Gbagbo. C'est pour cela qu'il demeure imperturbable, serein et certain de son maintien à la tête du pays. En Novembre 2004, en pleine confrontation face aux forces Licorne, la galaxie patriotique de Blé Goudé et les refondateurs avaient mis au point une stratégie imparable pour obliger les forces françaises à se retirer en catastrophe de la Côte d'Ivoire. La confrontation de l'Hôtel Ivoire face aux forces Licorne n'était qu'une infime partie de cette stratégie. La galaxie patriotique et les refondateurs avaient envisagé de faire sacrifier un millier de victimes parmi les jeunes patriotes lancés contre les forces françaises du 43ème BIMA. Devant le nombre impressionnant de victimes, un millier environ, tout le monde entier se serait indigné contre la France qui aurait été obligée de retirer ses troupes du pays. Dieu merci, les circonstances n'avaient pas permis d'atteindre ces objectifs, alors qu'ils avaient essayé en faisant le siège du 43ème BIMA. Faire porter le génocide par l'ONUCI et les Licornes Actuellement acculé, sans aucune possibilité d'en sortir, la stratégie diabolique consistant à sacrifier plus d'un millier de leurs partisans est remise à l'ordre du jour. Cette stratégie se déroulera en plusieurs phases : 1. Ainsi, depuis une semaine sur les chaines de la RTI, il est annoncé que l'ONUCI et les Licornes seront responsables du génocide qu'ils préparent en Côte d'Ivoire ; 2. Blé Goudé prépare ses troupes à des assauts extrêmement violents contre les troupes de l'ONUCI et les Licornes. L'objectif est claire, exclusivement les forces étrangères, en évitant les personnes physiques et les entreprises étrangères ; 3. Après le tour des différentes communes d'Abidjan, le coup d'envoie sera donné par Blé Goudé ; 4. Comme en l'an 2000, d'immenses flots humains incontrôlables déferleront de toutes les communes sur les bases de l'ONUCI et des Licornes, ainsi que sur l'Hôtel du Golf, qui seront submergés ; 5. Ces immenses foules seront infiltrées par les miliciens et les mercenaires libériens ; 6. Face aux troupes de l'ONUCI et les Licornes, les miliciens et les mercenaires libériens ouvriront le feu sur les forces impartiales, afin de les pousser à la riposte ; 7. Dès que les forces impartiales riposteront pour des raisons de légitimes défenses, les miliciens et les mercenaires libériens tireront également sur les foules, afin de faire le maximum de morts, un véritable massacre, comme en l'an 2000. Mais, ici l'objectif c'est de faire plusieurs milliers de morts qui seront attribués à l'ONUCI et aux Licornes ; 8. Soutenu par la RTI, les images horribles feront le tour du monde qui ne pourra que reprouver l'action de l'ONUCI et des Licornes en Côte d'Ivoire. L'opinion internationale ébranlée par l'ampleur des massacres s'élèvera pour réclamer leur retrait immédiat ; 9. Le retrait de l'ONUCI et des Licornes ouvrira enfin la voie à la dictature totale de Laurent Gbagbo, qui entraînera sans doute une deuxième guerre civile plus atroces face aux Forces nouvelles ; 10. Durant cette période, le génocide se poursuivra sur les populations hostiles à Gbagbo qui ont refusé de le voter. Comme on peut le constater, de nombreuses dispositions de cette stratégie sont déjà en place : • Les accusations préméditées de génocide contre l'ONUCI et des Licornes ; • La mobilisation des patriotes en cours ; • La présence des miliciens et des mercenaires libériens ; • Le motif de riposte justifiée, déjà affirmé par l'ONU et la France. A ce niveau, la menace de riposte brandie par les forces impartiales contribue effectivement à la réalisation de cette stratégie. Dégoûté de ce mépris pour leurs propres partisans qu'ils sont prêts à sacrifier, je suis désormais opposé au maintien de Président Gbagbo à la tête du pays. Le Président Bédié avait perdu le pouvoir à 10 mois des élections, les jeunes du PDCI n'ont pas pour autant été sacrifiés pour qu'il revienne au pouvoir. Après le deuxième tour, malgré les contestations, le Président Bédié a accepté de se retirer sans exposer la vie de sa jeunesse. Face à l'entêtement du camp LMP de garder le pouvoir, même au prix du massacre massif de ses propres partisans, cela m'amène à réfléchir et à croire que ADO aurait effectivement gagné ces élections, autrement la sagesse du Roi Salomon aurait pu habiter le Président Gbagbo pour renoncer au pouvoir, en préservant nos vies, alors qu'il prétend nous aimer. Pour éviter la réalisation de cette stratégie macabre, il convient de réfléchir sans tarder à la stratégie de neutralisation sans effusion de sang. Le départ précipité de Laurent Gbagbo est de loin la meilleure des stratégies, fût-il par la force, comme l'exigent déjà certaines voix. Il offre l'avantage de limiter les dégâts collatéraux humains. Puisse Dieu protéger notre pays !

 


--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: