lundi 19 juillet 2010

Lancement du parti présidentiel : le PDES.

Lancement du parti présidentiel : Le PDES

Le programme de société du président de tous les maliens s'est enfin mué en parti politique faisant apparaître au grand jour tout son coté fumeux et nauséeux.

Cela me rappelle le Programme Spécial du président Tandja au Niger qui s'était aussi métamorphosé en programme politique, non pas au profit de tous les nigériens, mais celui d'un parti, le MNSD, avec son corollaire de mensonges grotesques, de détournements gigantesques jamais égalés au profit d'un clan au mépris du peuple, la création et la promotion d'une nouvelle classe de riches sur la base des marchés grés-à-grés et des détournements, les transfuges politiques inimaginables et de contre-nature, la mise à l'écart automatique de toutes les fonctions publiques, de tous les marchés publics, etc. pour tout nigérien n'étant pas de ce parti et n'étant près à se prostituer… Jusqu'au jour ou des jeunes militaires intelligents et patriotes mettent fin à ce cirque en 30mn en sifflant la fin de la récréation.

Je pense personnellement que cela va désormais compter dans la démocratie à l'africaine. A chaque fois que des individus irresponsables décideront de prendre tout un peuple en otage pour leurs intérêts égoïstes, des évènements comme ceux du Niger seront non pas seulement nécessaires mais indispensables pour remettre les pendules à l'heure et faire redémarrer la médiocratie. Il en sera ainsi jusqu'à ce que nous soyons matures pour une vraie démocratie.

Kamano

 

______________________________________
Savoir, c'est porter la responsabilité d'agir, et agir c'est s'engager dans la voie de la reforme de la société. L'engagement est une responsabilité sociale de l'intellectuel


--
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44
skype: djaladjo32
site: http://www.aboubacrine-assadek.com/

Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l'Homme".

Aucun commentaire: