mercredi 13 janvier 2010

Tr : Les Afriques: Mohamed Sajid; Carbone; Nigeria; Côte d'Ivoire


 
Mr ASSADEK aboubacrine
Assistant au département de mathématiques et informatique
à la Faculté de Sciences et Techniques de l'Université de Bamako.
Tel (00) 223 222 32 44
Fax (00) 223 223 81 68
B.P. E3206 Bamako-Mali
Cel1 (00) 223 643 49 64
Cel2 (00) 223 653 83 44


----- Message transféré ----
De : Les Afriques Web <news-fr@lesafriques.com>
À : assadekab@yahoo.fr
Envoyé le : Mer 13 Janvier 2010, 21 h 09 min 11 s
Objet : Les Afriques: Mohamed Sajid; Carbone; Nigeria; Côte d'Ivoire

Bonjour,

Les Afriques est le premier journal financier panafricain. Il paraît tous les jeudis. Pour s'abonner cliquer ici

Bonne lecture et à bientôt :

Mohamed Sajid: «La problématique du financement est récurrente dans toutes les villes du monde»

Propos recueillis par Adama Wade

[lire cet article] / [tous les articles...]


Le crédit carbone comme étalon monétaire mondial ?

Propos recueillis à Ouagadougou par Bénédicte Châtel

[lire cet article] / [tous les articles...]


Nigeria : le réveil d'un géant encore fragile

MBF

[lire cet article] / [tous les articles...]


Côte d'Ivoire : Bataille rangée à propos du scrutin présidentiel

Par Rodrigue Fénelon Massala

[lire cet article] / [tous les articles...]


Sommaire du numéro 102

Pourquoi l'Afrique a perdu la bataille de Copenhague

Cacao ivoirien : CCI et Ministères à couteaux tirés

L'Afrique des peuples reprend le flambeau de l'unité

Nigeria : le réveil d'un géant encore fragile

Déficit énergétique : la BOAD empoigne le problème

Les banques étrangères apportent 2 milliards de dollars en Algérie en 2009

Kimberley tenu en échec par les diamantaires du sang

Le crédit carbone comme étalon monétaire mondial ?

La RD Congo s'accorde avec le FMI

Guinée : sursis prolongé pour la junte

Madagascar : le temps de la surenchère

Turquie : « l'Etat profond » bloque l'ouverture d'Erdogan vers les Kurdes

[s'abonner au journal Les Afriques]


Se désabonner de la newsletter  

Aucun commentaire: